Comment se trouver un mot de passe sécurisé et facile à retenir ?

Aujourd’hui il est quasi impossible de se rendre sur internet d’échapper au « Login ». Tous les services que nous utilisons en ligne nécessitent un mot de passe pour y accéder. C’est n’est vraiment pas évident de se rappeler de tous ses mots de passe, encore moins de les répertorier et d’y accéder à chaque fois que le besoin se fait sentir.

Bref on croule sous (ce que j’appelle) « le fardeau des mots de passe à retenir obligatoirement » et nous n’avons pas toujours la bonne astuce pour avoir l’esprit tranquille et se décharger de ce fardeau.

 

Vous êtes (encore) chanceux parce que c’est l’objet de ce post qui sera scindé en deux parties. Nous commencerons les mauvaises habitudes à bannir lorsque vous définissez un mot de passe et terminerons par des astuces pour avoir un mot de passe sûr et facile à retenir.

Commençons par les mauvaises habitudes à bannir quand vous choisissez un mot de passe

Alors pour ceux qui aiment la vie facile, la solution est de se dégoter un mot de passe super easy, qui ne fasse pas trop réfléchir et qu’on pourrait facilement retrouver après 2 tentatives échouées. Mais le risque est que vous devenez prévisibles et surtout vulnérables.

Celui qui a l’information a le pouvoir…

Ces derniers mois, j’ai eu des retours d’amis qui ont eu leurs comptes Facebook ou mail piratés. Vous me direz peut-être que c’est anodin. Mais avec juste un verre d’eau, prenez place dans un canapé, assurez vous que votre environnement est totalement silencieux, pensez à la quantité d’informations que vous avez sur Facebook (vos photos, les profils de vos amis, des membres de votre famille ou de votre boulot, vos posts, vos habitudes, en bref votre monde) et pensez à ce que pourrait faire une personne mal intentionnée avec ces informations. Cela fait peur, oui. Notre monde est comme ça désormais. Celui qui détient l’information a le pouvoir.

Le pire mot de passe de l'année 2016 selon Keeper Security est "123456"
Le pire mot de passe de l’année 2016 selon Keeper Security est “123456”

Alors en tête des mauvaises habitudes vient le choix de “123456” comme mot de passe. De plus c’est le pire mot de passe le plus utilisé en 2016 selon les statistiques de Keeper Security. Alors évitez, évitez au max ce mot de passe. Il en est de même pour “123456789“, “000000“, “111111“, “555555” ou “999999“. A côté de cela, les mots de passe tels que “azerty” et “qwerty” sont également à bannir. Enfin comme dernier conseil je vous recommande fortement d’éviter de choisir comme mot de passe, des termes qui existent dans le dictionnaire.

Ces mots de passe sont faciles à deviner ou cracker en utilisant les méthodes dites de « force brute » ou du « dictionnaire ». Les pirates n’ont ainsi que très peu d’effort à faire pour récupérer ce sésame et pourquoi pas voler des données.

Des astuces pour trouver un mot de passe sécurisé et facile à retenir

Quand vous avez conscience de ce que vous devez protéger, vous réagissez en conséquence. Mais rassurez vous, un mot de passe ne doit pas être kilométrique pour être sécurisé. Un bon mot de passe devrait être composé d’au moins 8 caractères et comporter des caractères spéciaux (@%$£?!) ainsi que des majuscules.

Faites jouer votre imagination pour sécuriser au maximum vos mots de passes
Faites jouer votre imagination pour sécuriser au maximum vos mots de passes

Si votre mémoire vous joue souvent des tours, les astuces qui vont suivre vous seront sans doute utiles pour trouver un mot de passe facile à retenir et sécurisé.

Inventez un mot

Faire des combinaisons de mots peut être une excellente option dans la recherche d’un mot de passe. Par exemple, combinez “fils”, “du” et “prof” pour donner filsduprof comme mot de passe. N’oubliez pas de votre mot de passe doit être assez long pour être difficile à trouver.

Utilisez des phrases

Les phrases aussi, pourquoi pas. Essayons la phrase “Je garde la foi” qui donne Jegardelafoi comme mot de passe. Remarquez, la lettre majuscule en début du mot de passe qui accentue sa sécurité. Avec cette phrase on peut également obtenir Jegrdlfoi (les voyelles du mot “garde” ont été supprimées) ou Jgardelaf (les voyelles des mots ‘Je” et “foi” on été supprimées)

Jouez avec votre clavier

Une autre astuce, aussi efficace est le déplacement des doigts sur le clavier. Supposons que je souhaite coder le mot “Réussite” pour en faire mon mot de passe. Je peux par exemple décider d’utiliser les touches à droites des lettres concernées. Sur un clavier AZERTY, les touches à droite des lettres du mot Reussite sont :

  • La lettre à droite du “R” est le “T”
  • La lettre à droite du “E” est le “R”
  • La lettre à droite du “U” est le “I”
  • La lettre à droite du “S” est le “D”
  • La lettre à droite du “I” est le “O”
  • La lettre à droite du “T” est le “Y”

Grace à cet encryptage par décalage je me retrouve avec le mot “Triddoyr” comme mot de passe. En tête je garde juste mon mot Reussite et la clé de cryptage qui correspond aux lettres à droite sur un clavier AZERTY.

Le chiffrement par décalage est une technique efficace pour un mot de passe sécurisé
Le chiffrement par décalage est une technique efficace pour un mot de passe sécurisé

Faites un mélange avec des éléments

Choisissez un mot et des chiffres de la même longueur que ce mot que vous mixez. Par exemple avec “SAMSUNG” et “1234567” on pourrait obtenir “S1A2M3S4U5N6G7″ comme mot de passe (j’ai juste placé une lettre et un chiffre à la suite).

Pour conclure

Je suppose que vous êtes déjà en train de jouer à trouver le mot de passe idéal qui protégera vos données. N’oubliez pas de le rendre plus corsé en y ajoutant des majuscules et des caractères spéciaux. Vous pouvez également combiner plusieurs des astuces citées ci-dessus.

Évitez de dire à haute voix votre mot de passe lorsque vous l’entrez en public et ne l’écrivez pas, retenez-le.

Gardez en tête qu’il faut qui soit simple à retenir. Évitez de dire à haute voix votre mot de passe lorsque vous l’entrez en public et ne l’écrivez pas, retenez-le.

Ecrire son mot de passe pour ne pas l'oublier est une mauvaise idée
Ecrire son mot de passe pour ne pas l’oublier est une mauvaise idée

Utilisez des chiffres ou des nombres que vous connaissez (par exemple les deux derniers chiffres du numéro de téléphone du standard du bureau, ou le nombre de pistes de mon album préféré), mais qui ne sont pas en relation avec votre vie privé (par exemple votre date ou année d’anniversaire).

Avec ces méthodes bien appliquées, le FBI aura un peu de mal à cracker votre mot de passe. Si vous avez aimé ce post, laissez moi vos commentaires et partagez vous aussi vos techniques pour sécuriser vos mots de passe.

Sources: Wikihow, BeGeek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *