Catégories
Actualités Tests Tutoriels

J’ai expérimenté la portabilité. Je vous raconte tout

On va commencer par de la littérature ???? La portabilité d’un numéro mobile est le service qui permet à un abonné de changer d’opérateur tout en conservant son numéro de téléphone mobile (Source : Site internet de l’ARTCI).

C’est un service qui est disponible depuis plusieurs années au Ghana, au Sénégal et dans les pays développés. Il vient à point nommé en Côte d’Ivoire, quand on voit la guerre que se livrent les opérateurs présents actuellement sur le marché. Je pense que la définition de l’ARTCI est assez claire et explicite.

En d’autres termes, vous êtes un abonné chez l’opérateur A. Mais vous souhaitez profiter des offres de l’opérateur B (pour une raison ou une autre) tout en conservant votre numéro de téléphone. Parce que oui, changer de numéro c’est chiant surtout quand tu dois informer tout ton répertoire du changement… Bref. Alors pour le faire, il faut se rendre chez l’opérateur B et leur dire « l’opérateur A ne me convient plus vraiment, et je pense que je vais me plaire chez vous« . L’opérateur B va alors « porter » votre numéro de téléphone. Vous aurez ainsi accès aux services de l’opérateur B tout en gardant votre numéro de téléphone obtenu chez l’opérateur A. Le « portage » est une opération qui se fait sous certaines conditions. Pour les passer en revue je vous expliquerais ma propre expérience.

Comment je me suis fait « porter » ?

Après plusieurs années passées chez Orange CI, j’ai décidé de me faire porter chez MTN. L’offre d’Orange, bien que variée et assez attrayante ne me convenait plus réellement. Je voulais donc explorer celles de MTN. Mais le sujet aujourd’hui n’est pas de savoir qui a la meilleure offre.

La migration s’est faite un 9 novembre 2018, 18h30 à l’agence MTN de Playce.

  1. La première condition pour se faire porter est d’avoir été identifié chez l’ancien opérateur (Orange CI dans mon exemple). L’agent qui m’a pris en charge m’a indiqué que lui remettre la pièce d’identité qui a servi pour mon identification chez Orange. Selon cet même agent il n’est pas possible (au moment du portage) d’utiliser une pièce d’identité différente pour le portage. J’espère que cela changera dans les prochains mois.
  2. L’opératrice m’a ensuite demandé si j’avais de l’argent sur mon compte Orange Money et qu’il sera désactivé si le portage est accepté par Orange. Heureusement, mon compte Orange Money était (presque) vide.
  3. Après avoir rempli deux formulaires, l’opératrice de chez MTN à sorti une nouvelle carte SIM et a procédé à une nouvelle identification. Il a fallu que je prenne une photo.
  4. Une fois l’identification terminée elle m’a remis la nouvelle carte SIM, jaune de chez MTN et je suis rentré chez moi.
  5. Aux environs de 22h j’ai reçu une notification mentionnant que ma demande de portage a été acceptée par Orange, puis un sms de bienvenue de MTN et la puce Orange a été désactivée.

Je l’ai donc remplacée avec la nouvelle carte SIM MTN. Il faut noter que je perdu tous mes avantages chez Orange (crédit téléphonique, SMS gratuits et data). Mon compte Orange Money est remplacé par un compte Mobile Money (MoMo MTN). J’ai donc repris tout à zéro.

Elle devient quoi, ma vie après mon portage ?

La portabilité est officiellement possible depuis le 3 septembre 2018 en Côte d’Ivoire. Pour commencer, je me sens hyper bien chez MTN CI et je ne regrette pas ce choix. Leur offre me convient parfaitement et je compte bien en profiter un bon moment, mais cela n’engage que moi seul.

Cependant, les quelques panneaux publicitaires çà et là, les spots vidéos à la télévision et sur les réseaux sociaux n’ont pas porté de fruits car tout porte à croire que le message n’est pas vraiment bien passé. Je le dis parce que la population semble très mal informée sur la portabilité. Je l’ai expérimenté et je 7 mois après je continue de l’expérimenter.

Pour acheter du crédit et pour le mobile money…

Je me rappelle que le lendemain de mon portage, je suis sorti effectuer un transfert d’unité sur mon nouveau numéro MTN CI. Je vais passer les détails mais le gérant de cabine* a tout simplement refusé de me transférer des unités, quelque chose que je paie. La même scène se reproduit à chaque fois que je souhaite transférer du crédit ou mettre de l’argent sur mon compte MoMo, et c’est clairement la preuve que le message n’est pas passé comme il se devait et c’est très désagréable à certains moments.

Les gérants de cabines téléphonique ne sont pas informés qu’il est possible de porter un numéro de téléphone

Pour les appels et les SMS de mes contacts…

Au niveau des appels téléphoniques, il y a une belle voix qui informe mes contacts que je suis désormais abonné MTN avant l’appel. Après, ce n’est pas pareil pour les SMS, ce que je trouve dommage. D’un seul coup, les personnes qui arrivaient à m’envoyer des SMS gratis ou à m’appeler selon des forfaits ne peuvent désormais plus le faire. Je l’ai dit plus haut, j’ai tout repris à ZERO.

J’ai toujours des traces chez mon ancien opérateur

Je continue de recevoir par ailleurs des messages d’offres promotionnelles d’Orange CI. J’ai même reçu un SMS d’Orange Money pour mon anniversaire. Je pense que mon numéro est toujours enregistré chez eux en tant qu’abonné. Ou peut-être qu’ils le font exprès pour que je revienne à la maison…

Pour conclure

La portabilité va peut-être changer les règles du jeu entre les opérateurs. Pour le moment, les clients restent attachés à leurs opérateurs pour mille et une raisons. Mais le client change, et lorsqu’il se rendra compte qu’il a le choix, le jeu deviendra beaucoup plus intéressant. Les opérateurs seront obligés de fournir la meilleure qualité de service au meilleur prix pour le pas voir leurs abonnés aller vers la concurrence. Les prix des communications et de la connexion internet vont sûrement baisser et ça sera tout bénef pour les utilisateurs.

Je déplore cependant le fait que le solde du compte mobile money ne soit pas transféré. Aujourd’hui il existe de multiples moyens d’envoyer de l’argent d’un compte Orange Money à un compte MoMo (MTN) ou un compte Flooz (Moov). Ces solutions auraient pu être exploitées pour ne pas avoir à vider son compte avant de se faire porter. Mais je peux comprendre ce choix. Les opérateurs veulent se faire des sous par tous les moyens. C’est subtil, mais je sais que vous avez compris… Bref, je me suis fait porté gratuitement et je me sens hyper bien.

Catégories
Archives Startups

Du Drive à Abidjan avec Yaatoo

Mise à jour du 25 septembre 2019

Le Drive, c’est quoi ? 

Il y a quelques années encore, on ne pouvait pas imaginer ce concept dans nos murs. En vrai les habitudes et la culture africaine veulent qu’on se rende nous même au marché, à l’épicerie ou au supermarché pour effectuer nous même nos courses. Voir les produits, les toucher, les apprécier, les sentir, c’est ça faire les courses. Du moins c’était ça et ça, c’était avant.

Les exigences de la nouvelle génération connectée (oui la génération 2.0 toujours connectée et sur les réseaux sociaux, qui n’aime pas perdre de temps et qui fait tout sur internet) ont amené le groupe Prosuma à adapter le concept de Drive à l’environnement économique ivoirien. Le Drive, initialement proposé dans le cadre de la restauration rapide ou des cinémas en Europe et aux États-Unis permet aux clients de passer des commandes et de bénéficier d’une prestation sans descendre de leur voiture. Depuis le concept à évolué et permet maintenant de faire ses courses depuis une plate-forme dédiée (site internet ou applications mobiles) et de directement les récupérer en magasin prêts et emballés. En gros, vous passez vos commandes en ligne, (vous parcourez le supermarché) depuis votre canapé ou depuis le bureau, puis dans un délai bien défini, vous passez au magasin récupérer votre commande.

Yaatoo vient changer les habitudes

Depuis un peu plus d’une semaine, le premier site de proposant des services de Drive, j’ai nommé Yaatoo, à été lancé. Ce site internet vient bousculer les habitudes des ivoiriens en leur proposant d’effectuer leurs courses en ligne comme dans un supermarché et de tranquillement venir récupérer son paquet après deux (2) heures. Le paiement quant à lui s’effectue en ligne par Orange Money ou directement à la livraison. Il est également possible de se faire livrer les courses directement chez soi. Les produits disponibles sur Yaatoo vont de l’épicerie sucrée et salée, jusqu’aux produits d’entretien de la maison en passant par la charcuterie, les boissons, les produits pour bébé, etc.

La tendance actuelle porte à la digitalisation des activités habituelles. Après avoir commandé son nouveau smartphone sur Jumia, fait son shopping sur Sadia, vous pouvez maintenant aller au supermarché sans vraiment bouger de chez vous avec Yaatoo.

L’avis de Technokrate

L’initiative est à saluer surtout dans un contexte économique tendant vers l’émergence, dans lequel le commerce électronique se profile comme étant l’avenir les économies de pays comme la Côte d’Ivoire. L’idée aussi (nous le pensons) est de toucher le maximum de personnes et de permettre à toutes les bourses de pouvoir effectuer leurs achats dans de grandes surfaces et consommer également des produits de qualité.

En plus des applications mobiles disponibles, le site internet est entièrement responsive et s’adapte parfaitement sur PC que sur une tablette ou un smartphone. Prosuma frappe un bon coup en lançant le premier site de Drive en Côte d’Ivoire… euh excusez moi, en Afrique de l’Ouest. Nous ne seront pas surpris de voir dans les mois qui suivent d’autres entités qui copieront ce concept Il ne vous reste plus qu’une chose à faire, prendre votre smartphone et faire vos courses sur Yaatoo.

La fin d’un projet

Après 3 ans d’existence, le projet Yaatoo a été définitivement fermé en 2019

Catégories
Tutoriels

Sauvegarder les statuts WhatsApp de vos contacts sur Android

Voir le statut de ses contacts c’est bien. Mais pouvoir enregistrer ces images ou ces vidéos c’est encore mieux, surtout lorsqu’on est pas obligé d’envoyer un message dans le style « peux-tu m’envoyer la photo que tu as mise en statut ?« .

C’est l’objet de ce post. Alors bonne lecture !

Un peu de littérature, lol

L’application WhatsApp (comme toutes les applications d’ailleurs) enregistre ses fichiers et ressources dans la mémoire de votre smartphone. De ce fait tous les fichiers (images, vidéos, gif, documents, voice notes, etc) sont bien enregistrés sur votre smartphone. Il en est de même pour les statuts de vos contacts. Le fait d’enregistrer ces statuts sur votre smartphone permet tout simplement d’y faciliter l’accès lorsque vous demandez à les revoir. Mais les règles veulent que ces statuts soient disponibles pendant 24 heures puis disparaissent de votre fil, et de votre smartphone. Alors comment les sauvegarder, et avoir à demander la permission du propriétaire du statut ?

Passons au vif du sujet : Comment s’y prendre

Étape 1 : Visionner les statuts

Pour pouvoir capturer les images ou vidéos envoyés en statut par vos contacts il faut au préalable les visionner. Cette étape est obligatoire parce que lors du visionnage, votre application télécharge le fichier dans la mémoire de votre smartphone le rendant ainsi accessible.

Étape 2 : Accéder à vos fichier et faire toute la gymnastique pour trouver ce qui vous intéresse

Une fois le statut visionné, soyez sûr qu’il est bien enregistré sur votre smartphone. Le plus compliqué c’est de le retrouver. Les fichiers se trouvent enregistrés dans le dossier .Statuses présent dans le dossier Média lui même présent dans le dossier WhatsApp dans la mémoire interne de votre smartphone. Ceux qui n’ont pas de problème avec les chemins des répertoires peuvent y aller directement :

Memoire interne > WhatsApp > Media > .Statuses

Vous avez sûrement remarqué que contrairement aux autres répertoires, le dossier .Statuses a un point [.] avant le nom [Statuses]. C’est une les raisons pour lesquelles vous ne le verrez pas du premier coup parce que c’est un dossier caché (ou masqué). En effet pour cacher un dossier ou un fichier sur n’importe quel appareil tournant sur Android, il suffit de renommer le fichier ou le dossier en ajoutant un point [.] avant le nom dudit dossier ou fichier.
La solution pour afficher ce dossier si vous ne le trouvez pas un premier coup est d’entrer dans les options de votre explorateur de fichiers (Solid Explorer dans ma vidéo ci-dessous) et d’activer simplement l’option d’affichage des dossiers ou fichiers masqués.
Facilement facile les gars ☺️

Catégories
Archives

Facebook gratuit en Côte d’Ivoire avec Free Basics et MTN

Internet.org ou connecter le monde

Mark Zuckerberg nourrit depuis toujours le désir de connecter le monde. Le fondateur du réseau social le plus populaire au monde avec aujourd’hui plus d’un milliard d’utilisateurs actifs, a donc déclaré le 20 août 2013 que « la connectivité était un droit de l’Homme« . C’est ainsi que débuta le projet Internet.org.

Pour faire simple, Internet.org prévoit par le biais de partenariats, de faciliter l’accès à une sélection de services internet dans les pays en développement et aussi dans les pays souffrant d’une « fracture numérique« . Mais ce projet est avant tout un moyen d’augmenter le nombre d’utilisateurs de Facebook. De facto, certains services sont offerts gratuitement aux personnes connectées via les réseaux d’opérateurs partenaires. Internet.org devenu Free Basics en 2015 (Free = gratuit et Basics = les bases comme pour servir le minimum gratis) donne déjà l’accès à des services de base comme AccuWeatherFacebookGoogle SearchMessenger, Wikipedia dans des pays comme le Ghana, le Niger, le Kenya, la Zambie, le Bénin, l’Inde ou encore les Philipines.

Free Basics est disponible aussi chez MTN CI

J’ai constaté il y a quelques jours que la nouvelle mise à jour de l’application Facebook pour Android (la version 133.0.0.19.83) intégrait Free Basics par défaut. J’avais remarqué une petite barre violette qui indiquait « Passer en mode gratuit » dans l’application. En effet les abonnés du réseau MTN en Côte d’Ivoire bénéficient désormais de cet avantage: pouvoir accéder à Internet sans frais et sans conditions. Il faut juste avoir un smartphone compatible EDGE ou 3G au minimum. L’offre de Free Basics, bien inintéressante n’est pas full options. Etant donné la gratuité de l’offre, certaines options restes inaccessibles aux utilisateurs. Rappelez-vous, Free Basics est surtout destinés au pays souffrant de fracture numérique. Le trafic de données est donc limité. C’est vraiment le strict minimum que vous envoyez et que vous recevez en termes de données. Le multimédia est exclu de l’offre et il ne faut pas espérer l’utiliser pour visionner des vidéos sur YouTube.

Le catalogue de sites/services disponibles reste cependant interessant. Je pourrais citer la base AccuWeatherFacebookGoogle SearchMessenger, et y ajouter quelques références en plus telles que Wikihow, AfrikMag ou BBC Afrique. Vous pourrez accéder aux services cités ci-dessus via l’application Free Basics pour Android qu’il est possible de télécharger gratuitement sur Google Play

La controverse sur Free Basics

Quand le plus grand réseau social au monde décide de donner un accès gratuit à internet, mais surtout à sa plateforme, cela pourrait nous faire penser à un programme d’espionnage grandeur nature. En effet depuis le scandale de Prism dévoilé par Edward Snowden dans lequel Google et Facebook ont été cités, beaucoup de personnes sont plus vigilante quant au partage et à la confidentialité de leurs données sur Internet.

De nombreux activistes sensibilisent quant aux risques encourus si nos données sont partagées gratuitement en ligne. Mais ce message n’est pas encore entendu sous nos cieux, à cause de la fracture numérique (j’aime bien ce terme).
Chacun se fera son opinion, utilisera ou pas Free Basics. Mais peu importe si l’objectif de Facebook, celui de connecter le monde, est un projet sain (ou pas). Une chose est sûre, c’est que ce projet ambitieux est plutôt bien parti pour être un indispensable dans les pays en voie de développement.

Le site Technokrate est aussi disponible gratuitement sur Free Basics. Avec MTN Côte-d’Ivoire il n’est désormais plus nécessaire de souscrire à une offre data pour accéder au site. 

Catégories
Archives Startups Tests

L’astuce Tituce, mon expérience d’une soirée 

Depuis mon premier article à leur sujet, beaucoup d’eau à coulé sous le pont… En réalité j’avais essayé de passer une commande plus d’une fois mais le temps mis avant l’acceptation d’une commande était un peu long. Je pense que je vais un peu trop vite ?. Je vais stopper là et commencer par le commencement de mon expérience…

L’histoire commence ici…

C’était en partie pour répondre à la problématique de sécurité dans les transports en communs que Tituce a lancé son projet Tituce Drive. La startup propose de commander des taxis via son smartphone et apporte un certain nombre d’innovations par rapport aux services concurrents. http://technokrate.net/se-deplacer-devient-si-simple-avec-tituce-drive/ J’avais prévu une sortie, une soirée et je ne voulais pas me prendre la tête surtout que j’étais en charmante compagnie. L’idée m’est automatiquement venue de tester Tituce. Je devais me rendre à la Riviera Palmeraie depuis Vridi. Alors je sors mon smartphone, et je passe ma commande. Malheureusement, aucun véhicule ne l’a acceptée à temps. Pendant que je quittais l’application, je reçois l’appel d’une charmante dame (eh oui il faut le préciser, elle était vraiment charmante), et s’en suit une conversation : – Monsieur Meya, vous avez bien passé une commande sur Tituce ? – Oui, je réponds. – Très bien, le taxi le plus proche est à Treichville et sera chez vous dans une dizaine de minutes. Cela vous convient ? – Oui, c’est parfait. Ça me laisse du temps pour m’apprêter…

Quelques secondes après l’appel, j’ai reçu un sms m’indiquant les détails sur le chauffeur et son véhicule (nom et prénom, numéro de téléphone, plaque d’immatriculation et marque du véhicule) puis un appel du chauffeur lui-même m’indiquant sa position. Alors on discute brièvement (il est au volant, il ne faut pas le distraire) et je lui indique aussi ma position.

Le choix de la sécurité

Étant donné que c’était la première fois que j’utilisais les services de Tituce, j’étais un peu angoissé. J’avais surtout peur que mon taxi ne soit pas patient et retourne après quelques minutes d’attente. Je Suis donc sorti de chez moi après les dix minutes, avec ma charmante compagnie pour ne pas le rater. Mon premier réflexe une fois dehors était de lire les plaques d’immatriculation des véhicules qui passaient, histoire d’être sûr de stopper le bon. Et le bon (taxi) arriva, pile poil à l’heure. Je vérifie ma check-list :

  1. Plaque d’immatriculation, OK
  2. Marque du taxi, OK
  3. Visage du chauffeur, OK… (Il avait en plus la même chemise que sur la photo dans l’application)
L’application Tituce envoie la photo du taxi et de son chauffeur, ainsi que la note du chauffeur

L’application avait déjà fixé les tarifs, la commande a été acceptée par le chauffeur, je paie les frais de mise en relation via MTN Mobile Money, et direction la Riviera Palmeraie. Au départ j’ai demandé au chauffeur de faire un petit détour à un guichet automatique pour que je puisse retirer un peu d’argent. Le chauffeur a aussitôt reçu un appel de Tituce lui demandant pourquoi est ce qu’on c’était arrêté et pourquoi est ce qu’on avait quitté l’itinéraire prévu. Cela m’a tout de suite rassuré et je me suis dit que si ma course est surveillée, je n’ai vraiment rien à craindre.

Confort et courtoisie

Une autre chose que j’ai noté, c’est le confort dans le taxi. Déjà il était climatisé, vraiment propre et le must, c’était la sélection musicale des chauffeurs au départ et au retour… On a même pas senti le trajet tellement la musique était bonne ?.

Si l’opératrice de Tituce lit cet article, je tiens à lui dire merci pour son assistance et pour son professionnalisme.

À côté de cela, il est important de noter aussi que les chauffeurs étaient super sympa, vraiment sympathiques. Ils étaient vraiment loin des chauffeurs râleurs et toujours de mauvaise humeur.

La Renault Logan était propre, climatisée et très confortable

Le service client aussi – la dame qui m’a contacté au tout début – était aussi très professionnel. J’insiste vraiment sur elle, parce que je sais en tant que conseiller client que ce n’est pas du tout donné. La startup a vraiment (je pense) porté une attention particulière à ce pan de leur activité parce qu’elle sait que c’est un réel facteur de différenciation et de choix pour un client. Elle m’a assisté au départ et au retour avec les mots qu’il fallait et la patience d’un vrai conseiller client. Si elle lit cet article, je tiens à lui dire merci pour son assistance et pour son professionnalisme.

Mon mot de fin

Je pense que la solution Tituce résout à elle seule de nombreux problèmes. Mais les plus importants sont ceux qui concernent la sécurité et le confort.

Personnellement je préfère payer 500 ou 1000 Fcfa en plus pour toutes ces commodités…

Le fait que Tituce sélectionne ses taxis selon un certain nombre de critères donne une certaine crédibilité au service. En plus le prix est abordable (c’est mon avis) mais je pense sincèrement que la sécurité et tous les autres avantages proposés par Tituce n’ont pas de prix. Personnellement je préfère payer 500 ou 1000 Fcfa en plus pour toutes ces commodités, au lieu d’emprunter un taxi pas très propre avec un chauffeur râleur que je ne pourrais pas retrouver si j’oublie mon smartphone dans le taxi après ma course… Bien entendu, tout n’est pas parfait dans l’offre de Tituce à commencer par le temps qu’on passe avant l’acceptation d’une course par le premier taxi libre. Mais je pense que ce sont des problèmes techniques qui peuvent pour certains êtres résolus. L’un des chauffeurs avec qui je discutais m’expliquait que la connexion internet laisse souvent à désirer dans certains endroits et qu’ils pouvaient souvent être libres mais ne pas recevoir de notification ou de commandes…
C’est un service encore nouveau, mais qui entre peu à peu dans les habitudes des ivoiriens. C’est véritablement l’avenir de nos déplacements dans ce monde où tout tend à être connecté. C’est également un avantage d’avoir des personnes qui pensent pour nous rendre la vie plus simple et plus sécurisée.
J’espère que vous tenterez l’expérience Tituce Drive et que votre test sera bien plus convaincant que le mien.

Catégories
Tutoriels

Comment se trouver un mot de passe sécurisé et facile à retenir ?

Le fardeau des mots de passe à retenir obligatoirement » et nous n’avons pas toujours la bonne astuce pour avoir l’esprit tranquille et se décharger de ce fardeau.   Vous êtes (encore) chanceux parce que c’est l’objet de ce post qui sera scindé en deux parties. Nous commencerons les mauvaises habitudes à bannir lorsque vous définissez un mot de passe et terminerons par des astuces pour avoir un mot de passe sûr et facile à retenir.

Ces mauvaises habitudes à bannir quand vous choisissez un mot de passe

Alors pour ceux qui aiment la vie facile, la solution est de se dégoter un mot de passe super easy, qui ne fasse pas trop réfléchir et qu’on pourrait facilement retrouver après 2 tentatives échouées. Mais le risque est que vous devenez prévisibles et surtout vulnérables.

Le pire mot de passe depuis plusieurs années reste « 123456 »

Celui qui a l’information a le pouvoir…

Ces derniers mois, j’ai eu des retours d’amis qui ont eu leurs comptes Facebook ou mail piratés. Vous me direz peut-être que c’est anodin. Mais avec juste un verre d’eau, prenez place dans un canapé, assurez vous que votre environnement est totalement silencieux, pensez à la quantité d’informations que vous avez sur Facebook (vos photos, les profils de vos amis, des membres de votre famille ou de votre boulot, vos posts, vos habitudes, en bref votre monde) et pensez à ce que pourrait faire une personne mal intentionnée avec ces informations. Cela fait peur, oui. Notre monde est comme ça désormais. Celui qui détient l’information a le pouvoir.

Alors en tête des mauvaises habitudes vient le choix de « 123456 » comme mot de passe. De plus c’est le pire mot de passe le plus utilisé en 2016 selon les statistiques de Keeper Security. Alors évitez, évitez au max ce mot de passe. Il en est de même pour « 123456789« , « 000000« , « 111111« , « 555555 » ou « 999999« . A côté de cela, les mots de passe tels que « azerty » et « qwerty » sont également à bannir. Enfin comme dernier conseil je vous recommande fortement d’éviter de choisir comme mot de passe, des termes qui existent dans le dictionnaire.
Ces mots de passe sont faciles à deviner ou cracker en utilisant les méthodes dites de « force brute » ou du « dictionnaire ». Les pirates n’ont ainsi que très peu d’effort à faire pour récupérer ce sésame et pourquoi pas voler des données.

Des astuces pour trouver un mot de passe sécurisé et facile à retenir

Quand vous avez conscience de ce que vous devez protéger, vous réagissez en conséquence. Mais rassurez vous, un mot de passe ne doit pas être kilométrique pour être sécurisé. Un bon mot de passe devrait être composé d’au moins 8 caractères et comporter des caractères spéciaux (@%$£?!) ainsi que des majuscules.

Si votre mémoire vous joue souvent des tours, les astuces qui vont suivre vous seront sans doute utiles pour trouver un mot de passe facile à retenir et sécurisé.

Inventez un mot

Faire des combinaisons de mots peut être une excellente option dans la recherche d’un mot de passe. Par exemple, combinez « fils », « du » et « prof » pour donner filsduprof comme mot de passe. N’oubliez pas de votre mot de passe doit être assez long pour être difficile à trouver.

Utilisez des phrases

Les phrases aussi, pourquoi pas. Essayons la phrase « Je garde la foi » qui donne Jegardelafoi comme mot de passe. Remarquez, la lettre majuscule en début du mot de passe qui accentue sa sécurité. Avec cette phrase on peut également obtenir Jegrdlfoi (les voyelles du mot « garde » ont été supprimées) ou Jgardelaf (les voyelles des mots ‘Je » et « foi » on été supprimées)

Jouez avec votre clavier

Une autre astuce, aussi efficace est le déplacement des doigts sur le clavier. Supposons que je souhaite coder le mot « Réussite » pour en faire mon mot de passe. Je peux par exemple décider d’utiliser les touches à droites des lettres concernées. Sur un clavier AZERTY, les touches à droite des lettres du mot Reussite sont :

  • La lettre à droite du « R » est le « T »
  • La lettre à droite du « E » est le « R »
  • La lettre à droite du « U » est le « I »
  • La lettre à droite du « S » est le « D »
  • La lettre à droite du « I » est le « O »
  • La lettre à droite du « T » est le « Y »

Grace à cet encryptage par décalage je me retrouve avec le mot « Triddoyr » comme mot de passe. En tête je garde juste mon mot Reussite et la clé de cryptage qui correspond aux lettres à droite sur un clavier AZERTY.

Le chiffrement par décalage est une bonne méthode pour avoir un mot de passe sécurisé

Faites un mélange avec des éléments

Choisissez un mot et des chiffres de la même longueur que ce mot que vous mixez. Par exemple avec « SAMSUNG » et « 1234567 » on pourrait obtenir « S1A2M3S4U5N6G7″ comme mot de passe (j’ai juste placé une lettre et un chiffre à la suite).

Pour conclure

Je suppose que vous êtes déjà en train de jouer à trouver le mot de passe idéal qui protégera vos données. N’oubliez pas de le rendre plus corsé en y ajoutant des majuscules et des caractères spéciaux. Vous pouvez également combiner plusieurs des astuces citées ci-dessus.

Évitez de dire à haute voix votre mot de passe lorsque vous l’entrez en public et ne l’écrivez pas, retenez-le.

Gardez en tête qu’il faut qui soit simple à retenir. Évitez de dire à haute voix votre mot de passe lorsque vous l’entrez en public et ne l’écrivez pas, retenez-le.

Utilisez des chiffres ou des nombres que vous connaissez (par exemple les deux derniers chiffres du numéro de téléphone du standard du bureau, ou le nombre de pistes de mon album préféré), mais qui ne sont pas en relation avec votre vie privé (par exemple votre date ou année d’anniversaire).
Avec ces méthodes bien appliquées, le FBI aura un peu de mal à cracker votre mot de passe. Si vous avez aimé ce post, laissez moi vos commentaires et partagez vous aussi vos techniques pour sécuriser vos mots de passe.

Sources: Wikihow, BeGeek

Catégories
Archives Startups Tests

J’ai voyagé « chap chap » avec mTick moi aussi

On me dit de rester au calme à la maison, je dis non je veux aller fêter en famille. Alors ce matin je prends mes bagages et direction UTB gare à Koumassi. Il était 6h15 le 31 décembre 2016, et je m’attendais à voir du monde mais pas à ce point; suis tombé sur une file d’attente kilométrique.

Pendant que la file avançait comme un escargot malade, une petite ampoule est apparue dans mon cerveau. Mais je perds du temps prkoi ? Et si j’utilisais MTick ? De toutes façons j’ai rien à perdre parce que c’est déjà gaté ici.
Alors je sors mon smartphone, mTick.ci, je choisis les villes de départ et de destination, je choisis la date de départ, et le site me propose un premier départ à 9h30 à Adjamé avec la compagnie AVS et un car climatisé (lol).

Je check le prix ensuite, ça me reviens à 2700 FCFA. Bon pourquoi pas ? Je paie direct avec Orange Money et je reçois une confirmation dans la seconde par e-mail.

Bon je suis réveillé tôt pour aller voir la mama, mais finalement il se pourrait que je parte à 9h. Alors je traîne un peu dans Koumassi pour me trouver quelque chose à manger. Je fais un stop dans un kiosque d’aboki pr me prendre un jeune café en attendant.

7h je saute dans un taxi pour Adjamé. Il m’a fallu près d’une heure pour arriver finalement aux environs de 7h50. Je me trouve une place, j’y pose mes affaires et je me rends au guichet.

J’explique à la dame que j’ai acheté mon ticket en ligne et je lui montre le mail que j’ai reçu. Après quelques secondes de vérification j’ai mon ticket. Mais la dame me dit « monsieur le départ est prévu pour 8h15″… et il est 8h à ma montre. Que demander de plus ? Quand je pense que j’allais perdre inutilement mon temps à Koumassi dans une file interminable et une organisation qui laisse à désirer…

Ma conclusion

Des personnes se creusent les méninges, réfléchissent pour faciliter nos vies. J’ai connu mTick par hasard et j’ai eu la chance de rencontrer leur formidable et sympathique équipe. J’utilise pour la première fois leur service (après plusieurs relances certes), en période de fêtes et Dieu seul sait comment c’est difficile de voyager dans ces moments mais je suis entièrement satisfait. Je ne veux en aucun cas dire que UTB n’est pas une bonne compagnie, non. Je veux juste vous faire comprendre qu’il ne sert à rien de se compliquer la vie quand on peut faire les choses simplement et avec une aisance incroyable.

On peut décider de ne pas suivre le mouvement c’est légitime, mais l’erreur c’est de ne pas essayer et d’avoir des préjugés dès le départ. Si la décision de ne pas utiliser les services qui nous sont offerts gratuitement est prise soit après une mauvaise expérience ou une raison quelconque, on n’y peut rien. Mais au moins essayez, goûtez voir. Bravo à mTick. C’est formidable la solution que vous avez trouvé. C’est simple d’utilisation et super accessible. J’espère que vous allez continuer d’innover et de faciliter les vies des ivoiriens et des Africains.

Vous aussi, facilitez-vous la vie, et lorsque vous serez prêts à voyager, et autres un tour sur mTick.ci ☺️.

http://technokrate.net/voyagez-chap-chap-avec-mtick/
Catégories
Actualités

Des services de Google qui vont vous faciliter la vie

Google Drive

J’ai véritablement commencé à connaitre le Cloud lorsque j’ai perdu en une fraction de secondes tous mes documents et toutes mes recherches pendant mon premier stage. Malheureusement je n’avais aucune autre sauvegarde. Depuis ce jour je prends véritablement soin de sauvegarder tous mes documents et autres fichiers sensibles sur des supports physiques (disques durs, clé USB) et aussi en ligne.

L’une de mes applications favorite chez Google est Google Drive. Pour ceux qui ne connaitraient pas ce service, il permet tout simplement de sauvegarder en ligne toutes sortes de fichiers (images, documents, vidéos, musique, etc). C’est la solution de stockage en ligne de Google à l’instar de OneDrive chez Microsoft, iCloud chez Apple ou Ubuntu One chez Ubuntu. Comme tout service de Google, l’inscription est gratuite et vous pouvez y avoir accès à partir de votre simple adresse mail Google. Google Drive offre gratuitement 15 Go de stockage et est disponible sur PC, Mac, mobile et en ligne. L’interface est très intuitive quelque soit le support et vous n’aurez pas de mal à vous y accommoder. La synchronisation et le partage de fichier s’effectuent simplement et vous avez même la possibilité de travailler dans des fichiers ou des dossiers en collaboration avec des personnes tierces. Pour moi c’est la solution simple et gratuite pour les « conservateurs ».

Google Photo

Dans la même veine, Google propose à ses utilisateurs de sauvegarder vos photos en ligne. Ce service est complètement distinct de Google Drive qui permet aussi la sauvegarde de photos. Google photo va plus loin, beaucoup plus loin. Google Photo propose des outils adaptés pour vos photos et vous permettra entre autre de créer des albums, de faire des montages, de modifier vos photos ou d’y ajouter des filtres. La reconnaissance faciale est au rendez-vous et si vous-vous y prenez bien, vous pourrez retrouver toutes les photos de Maman en recherchant juste « Maman » dans la barre de recherche. C’est pareil si vous recherchez « football », « forêt » ou « piscine »; Google Photo se chargera de vous proposer les photos adaptées à votre recherche. Bluffant non ?

A l’instar de nombreuses applications de Google, vous pouvez y accéder sur tous vos supports. L’espace de stockage alloué est par défaut partagé avec celui de Google Drive (15 Go). Cependant j’ai découvert qu’il est possible de sauvegarder vos photos en illimité si vous laissez Google les optimiser pour vous. Je le fais actuellement avec la version pour PC de Google Photo.

Google Forms

Parmi les services gratuits offerts par Google, Google Forms est l’outil approprié pour ceux qui souhaitent mener  des enquêtes, faire des sondages ou simplement créer des bases de données gratuitement. Ce service à pas mal évolué depuis et propose maintenant des options super simples (à l’instar de tous les autres produits et services de Google) qui vous permettront vous y accommoder très rapidement. Il est par exemple possible d’être notifié quand le formulaire reçoit une entrée, ou d’analyser directement vos formulaires.

Google Forms est également capable de vous produire des graphiques et des statistiques en fonction des données qui seront enregistrés via votre formulaire. Google Forms est un outil qui rivalise très bien avec les outils (payants) existants tels que Survey Monkey ou Survey Guizmo et est une solution qui remplira parfaitement vos besoins si jamais vous êtes amenés à récolter des données en ligne. Malheureusement aucune application mobile n’existe pour Google Forms. C’est triste mais là bonne nouvelle est que le site est entièrement responsive et il s’adaptera bien à l’écran de votre smartphone ou de votre tablette.

Google Agenda

Personnellement j’ai beaucoup de mal pour retenir les dates et me rappeler de certaines choses. Et comme je n’aime pas rater mes rendez-vous ou et oublier les dates d’anniversaire, il me fallait ne solution qui me permettra de me rappeler les dates importantes mais aussi qui ne perdra pas mes données. Google Agenda rempli ces caractéristiques et m’a permis aujourd’hui d’avoir tous mes événements à portée et synchronisés sur mon smartphone et mon PC. L’interface est intuitive et conviviale surtout sur mobile. En fait c’est un agenda classique à la sauce Google. Du coup l’intégration avec les autres applications de Google est parfaite.

Google Groups

Google Groupes est un service méconnu de beaucoup de personnes. Pour la petite histoire, j’étais à la recherche d’un moyen de créer une liste de diffusion pour les étudiants de ma classe. L’idée c’était d’avoir une adresse mail commune, qui permettrait de d’envoyer des mails à chaque membre du groupe. C’était à l’origine pour éviter d’avoir à frapper une centaine d’adresses mail pour toucher tout le groupe. Et Eureka ! Je suis tombé sur Google Groupes.

Logo de Google Groups

Comme solution gratuite et simple, vous ne trouverez pas mieux. Google Groupes permet en effet de créer des forums de discussion avec facilité. Le créateur du groupe (ou du forum) doit impérativement avoir un compte Google. Mais les membres eux, peuvent avoir des adresses mail tierces.
Comme tout forum, il est possible de créer des catégories de discussion, et de manager vos membres et leurs messages comme vous le souhaitez. La fonction que je préfère par dessus tout c’est l’adresse mail liée au groupe qui simplifié la diffusion de messages. L’adresse est dans le style nom_du_groupe@googlegroups.com et un e-mail à ce mail dédié diffuse votre message chez l’ensemble des membres du groupe. Cela fait qu’il n’est pas obligé de passer par le site Web du forum pour y laisser des messages. Jusqu’à ce jour aucune application mobile existe (ce qui serait top d’ailleurs).
 
Pour conclure, Google Groupes est l’option à choisir si vous voulez avoir un forum ou une liste de diffusion low cost et quelque chose qui est facilement configurable.

Google Keep

Google Keep est un coup de cœur. Je suis tombé amoureux de cette application depuis son lancement en 2013 et depuis, elle me suit partout.

C’est pour répondre à Evernote que Google a lancé Keep pour prendre des notes avec aisance et simplicité. L’interface est super conviviale et les options sont au rendez-vous : faire des listes à cacher, prendre des notes avec des images, faire des dessins, définir  des rappels, etc. Il est aussi possible de personnaliser vos notes avec des couleurs et de travailler en collaboration avec vos contacts. Cette fonctionnalité pourra être utile pour des brainstorming.

Evernote est très célèbre. Je l’ai utilisé mais j’ai trouvé Keep plus ergonomique et simple d’utilisation. Je vous la recommande fortement.

Pour terminer

Les services Google sont pour la majorité très simple d’utilisation. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles je les utilise. L’autre point fort de Google est l’intégration de ses différents produits entre eux, et avec beaucoup d’autres services tiers. C’est à juste titre qu’il est le moteur de recherche le plus populaire du monde.

Le revert de la médaille est que nous communiquons beaucoup d’informations à Google. Et pour beaucoup, Google est le grand collecteur de données qui essaie d’avoir les yeux un peu partout. Du coup, laisser échapper son mot de passe Google reviendrait un peu à laisser sa vie aux mains de celui qui le decouvrirait. Commencez par définir pour votre compte un mot de passe sécurisé et n’hésitez surtout pas à y ajouter des options de vérifications supplémentaires.
Enfin si vous êtes parano et anti #bigdata, optez pour des services plus discrets comme Duckduckgo pour vos recherches ou optez directement pour Tor.

Catégories
Tutoriels

A la découverte du Deep Web

Si les mots « Deep Web » vous parlent, c’est que vous avez tout découvert sur internet. Par contre si ce n’est pas le cas, vous avez encore du chemin et cet article est un « must read », en tout cas si vous souhaitez dormir moins bête aujourd’hui. Le réseau internet est super vaste. Nous connaissons Google, Facebook, Twitter et Technokrate, ou les autres sites internet que nous avons l’habitude de visiter et de parcourir à longueur de journée sur nos smartphones, tablettes ou PC. Mais une autre partie, beaucoup beaucoup beaucoup plus vaste est masquée et seulement accessible à une poignée de personnes. Cette face cachée d’internet est appelée Deep Web (ou Web profond) et vous êtes chanceux parce que c’est le principal sujet de ce post.

En français simple, c’est quoi ce « Deep Web »

Sur Wikipédia on définit le Deep Web comme « la partie de la toile accessible en ligne, mais non indexée par les moteurs de recherche classiques généralistes ». En réalité les moteurs de recherches classiques que nous connaissons référencent un certain nombre de sites internet (en réalité c’est une multitude de sites). Ces sites sont visibles depuis n’importe quel réseau internet et c’est évidemment les sites que nous connaissons. Cette partie visible et légale représente environ 25% du réseau internet. Une étude de juillet 2001 réalisée par l’entreprise BrightPlanet2 estimait que le web profond pouvait contenir 500 fois plus de ressources que le web indexé par les moteurs de recherche. Ces ressources, en plus d’être volumineuses, sont souvent de très bonne qualité, notamment parce que la compression des fichiers y est moins conséquente. En 2008, le web invisible représenterait 70 à 75 % de l’ensemble, soit environ un trilliard de pages non indexées. Je doute que tout cela soit du « français simple » mais je sais que maintenant, vous avez plus ou moins une idée de ce que c’est le Deep Web.

Comment accède-t-on au Deep Web ?

Le Deep Web, ce réseau parallèle était à l’origine utilisé par des opposants politiques mais s’est vite transformé en Far West du web, utilisé par les obsédés de l’anonymat en ligne (hackers, dealers de drogues, tueurs à gages, etc). Du fait qu’il ne respecte pas les règles universelles d’indexation, de codage et de moralité, y accéder requiert un certain nombre d’outils et de précautions. Plusieurs outils permettent d’accéder au Deep Web, mais le plus populaire d’entre eux est TOR.

TOR est l’outil le plus populaire pour accéder facilement au Deep Web


TOR est un réseau informatique superposé mondial et décentralisé. Il se compose de serveurs (appelés nœuds) et permet d’anonymiser l’origine des connexions. Comme vous le savez bien, il est tout à fait possible de vous localiser et de vous identifier grâce à votre adresse IP, ce numéro unique attribué à chaque appareil connecté à un réseau informatique. Eh bien, figurez-vous qu’utiliser le réseau TOR rendra la tâche difficile à celui qui voudra vous identifier parce que TOR masquera votre adresse IP et vous rendra totalement anonyme sur Internet.

Mon expérience sur le Deep Web

En tout bon fouineur curieux, j’ai voulu accéder à ce réseau caché afin de me faire ma propre opinion et satisfaire ma curiosité. La première fois où j’ai pu y accéder, c’était sur mon smartphone, et croyez-moi, certaines pages donnent des frissons. Mais avant d’y arriver nous allons tenter d’accéder au Deep Web ensemble.

Comment s’y prendre sur PC… ?

Comme expliqué plus haut, plusieurs outils dont TOR permettent d’accéder au Deep Web. Sur PC il vous faudra télécharger le programme via ces liens :
[su_spoiler title= »Téléchargez Tor pour PC » style= »simple » icon= »plus-square-1″]Tor 6.0.4 pour PC (Version française)
Tor 6.0.4 pour PC (English version)
Obtenir d’autres versions de Tor[/su_spoiler]
Il faudra avoir une connexion à internet et bien entendu un PC. Une fois ces ingrédients réunis, suivez ces étapes :

  1. Installez TOR sur votre PC,
  2. Une fois l’installation terminée, connectez votre PC à internet,
  3. Ouvrez TOR et connectez-vous à son réseau anonyme.
Validez les paramètres par défaut avant de vous connecter à TOR

… Et sur un smartphone Android ?

Il est possible d’accéder à la face cachée du Web depuis son smartphone et je l’ai également expérimenté.
[su_youtube url= »https://youtu.be/rn3g0Tw0rrA »]
Pour le faire, suivez ces étapes :

  1. Rendez-vous sur Google Play et téléchargez Orbot,
  2. Installez l’application, et connectez-vous à internet,
  3. Puis ouvrez-la et appuyez longuement sur le gros oignon gris.
  4. Ça y est, vous êtes connectés à TOR.

Comment ça se passe une fois connecté à TOR ?

Une fois connecté sur PC, vous aurez une fenêtre semblable à celle-là.

Vous remarquerez en cliquant sur l’oignon vert en haut à droite de votre navigateur TOR (qui ressemble étrangement à Firefox) que la connexion de votre ordinateur passe par plusieurs serveurs (ici deux serveurs en France et un au Royaume Uni) avant d’arriver à Internet. C’est ce qui vous rend anonyme et difficilement traçable sur Internet.

En me connectant au Deep Web, mon adresse IP est masquée par 3 serveurs différents

Les adresses URL utilisée sur le Deep Web sont super bizarres et ressemblent à ça http://3g2upl4pq6kufc4m.onion/. Pour vous faire une idée, c’est le lien du moteur de recherche DuckDuckGo accessible via l’adresse https://duckduckgo.com/ dans le monde réel.
Bizarre, très bizarre ! Mais vous vous attendez à quoi quand vous souhaitez rester anonyme et pire, quand vous êtes dans un réseau anonyme ?

Le Hidden Wiki, ou l’annuaire des sites sur le Deep Web


Alors pour tout débutant, l’idéal est de passer par le Hidden Wiki, le répertoire de sites fréquents dans le Deep Web, afin d’avoir une liste de site accessibles directement et découvrez ce monde vaste : des moteurs de recherches classiques aux sites de propagande en passant par des sites de vente en ligne de drogues, d’armes, des sites de tueurs à gages, de pirates, de pédophilie, de faux papiers, etc…

[su_spoiler title= »Quelques sites ‘Hidden Wiki' » style= »fancy » icon= »plus-circle »]http://thehiddenwiki.org/
http://hiddenwikitor.com/
http://zqktlwi4fecvo6ri.onion/wiki/index.php/Main_Page
http://the-hidden-wiki.com/[/su_spoiler]

Pour finir…

Aujourd’hui, la confidentialité sur internet est un sujet sensible. Pour certains, il est primordial de filtrer ce que nous transmettons comme informations sur internet. Bien qu’il le soit encore moins sous nos tropiques, il est important de surveiller les informations que nous transmettons sur internet.

Prenez garde avant d’accéder au Deep Web


Le Deep Web n’est pas un mauvais réseau. Il est idéal pour ceux qui souhaitent rester cachés mais a été au fil du temps le grenier de l’illégal, de la propagande et de tout ce que vous avez découvert (ou tout ce que vous pouvez imaginer). Il est quand même important de mentionner qu’il faut y accéder avec beaucoup de prudence et de réserve. Tous les liens ne sont pas bons à cliquer et vous pourrez avoir des surprises désagréables en vous (le novice) y aventurant les yeux fermés. Sur ce, bonne expérience et n’hésitez pas à laisser vos commentaires.

Catégories
Archives

5 applications Android à avoir sur votre smartphone

Organisez vos journées avec Any.do

J’utilise Any.do depuis environ 5 années. C’est une appli super sympa qui se charge d’organiser vos tâches et vos journées. Avec son interface est conviviale et simple d’utilisation, Any.do se démarque complètement de votre agenda classique. Pour l’utiliser c’est simple : dites-lui seulement ce que vous voulez faire. Any.do gère très bien les rappels classiques mais va plus loin en surveillant les appels. En effet l’application vous notifie lorsque vous avez perdu un appel. Vous avez donc le choix entre rappeler directement celui ou celle qui vous a manqué, définir un rappel pour plus tard, envoyer un SMS ou supprimer le rappel. Téléchargez Any.Do  

Swiftkey sait ce que vous frappez

Swiftkey est le premier clavier alternatif que j’ai utilisé et depuis mon premier smartphone, je suis resté accro. L’application a pas mal évolué et est beaucoup plus élaborée aujourd’hui. Ce que j’aime chez Swiftkey c’est la facilité avec laquelle j’écris du texte. Comment cela se fait ? L’application se charge de synchroniser mes frappes, d’analyser mes SMS, mes emails et mes profils sur les réseaux sociaux. Apres cette analyse, Swifkey sait par exemple que pour dire bonjour, j’écris « Bjr » ou encore que ne corrige pas « technokrate » par « technocrate » parce que j’ai l’habitude de l’utiliser sur Twitter. En plus de cela, le mode Flow qui permet de saisir du texte en glissant sur le clavier est super pratique et utile lorsque votre seconde main est occupée.

Etant donné que je l’utilise depuis des années, ma base de données est assez conséquente et j’ai parfois l’impression Swiftkey anticipe mes frappes. Lorsque je change de smartphone, je n’ai qu’à connecter mon compte et le tour est joué.
Téléchargez Swiftkey Keyboard

Visionnez toutes vos vidéos avec MX Player Pro

 
Mx Player Pro est mon application par défaut pour visionner mes vidéos. L’interface est simple, facile à comprendre et à prendre en main. Ce qui fait la différence c’est que MX Player est capable de lire la plus part des formats vidéos existants alors que les lecteurs par défaut sur Android se limitent aux formats MP4 et AVI.

Mais le plus génial, c’est la possibilité de lire des vidéos en arrière-plan. Vous pourrez désormais lire vos vidéos comme de la musique sur votre smartphone sans craindre que la vidéo s’interrompt lorsque l’écran s’éteindra.
Téléchargez MX Player (version gratuite)
Téléchargez MX Player (version Pro)
 

La galerie par QuickPic

Je suis tombé sous le charme de QuickPic lorsque je cherchais une application alternative pour les photos et vidéo. J’ai toujours aimé les choses simples et QuickPic remplissait pile poil ce critère.

L’application est avant tout légère (moins de 3 Mb en téléchargement sur le Play Store), super simple d’utilisation et intuitive.  Les options de personnalisation et la possibilité de connecter vos comptes Cloud (Picasa/Google Photo, Dropbox, 500px, Flickr, etc.) sont de mise. Vous n’aurez vraiment pas de mal à vous habituer à l’utiliser au détriment de l’application stock de votre smartphone.
Téléchargez Galerie QuickPic
 

Téléchargez en différé grâce à UC Browser

Je termine mon article sur mon navigateur favori. Je connais UC Browser depuis une dizaine d’année parce que je l’utilisais déjà sur mon premier téléphone mobile, un Nokia 6020. Mais de l’eau a coulé sous les ponts et l’application a gagné en maturité et en fonctionnalités.
 
La première raison pour laquelle j’utiliser UC Browser sur Android, c’est que l’application gère bien la compression des sites et permet à son utilisateur d’économiser des données. Secundo, l’application permet de capturer les vidéos de n’importe quel site internet directement et de les télécharger sur votre mobile. Vous n’aurez plus besoin te Tubemate ou de Snaptube pour le faire. En plus de tout cela, vous avez des fonctions habituelles et communes à plusieurs autres navigateurs comme la synchronisation de signets, le bloqueur de pubs ou des options de personnalisation.

Oups ! J’ai oublié la fonction Cloud Download (la plus géniale d’ailleurs et ma préférée) qui permet le téléchargement de fichiers en différé. Supposons qu’il ne vous reste pas assez de données et que vous devez télécharger une vidéo sur internet. Le Cloud download de UC Browser vous permet de télécharger la vidéo (ou votre fichier) dans le Cloud sur ses propres serveurs. Le fichier peut être disponible temporairement (4 Go de stockage au total et 7 jours de disponibilité) ou disponible à vie (2 Go de stockage disponible) et vous avez la possibilité de le récupérer plus tard (quand vous avez renouvelé votre forfait 3G/4G ou lorsque vous avez une connexion WIFI) gratuitement. Malheureusement la fonction sera suspendue à partir du 15 septembre 2016 et je trouve ça bien dommage.
Téléchargez UC Browser