Le crowdfunding à l’ivoirienne avec O collecte

Kickstarter, Indiegogo, Ulule, MyMajorCompany, HappyCapital, Wiseed
Je suis certain que vous avez sûrement déjà entendu parler de ces sites de financement participatif. Si c’est pas le cas je vais m’efforcer de vous faire un petit refresh.

C’est quoi le financement participatif ?

Pour ceux qui ne le savent pas, le financement participatif (en anglais crowdfunding) est une expression décrivant tous les outils et méthodes de transactions financières qui font appel à un grand nombre de personnes pour financer un projet (Source: Wikipédia). En d’autres termes, c’est une sorte d’adaptation de la traditionnelle tontine, la tontine 2.0.

 

Crédit image: trbimg

Pour prétendre profiter d’un financement participatif, il faut au préalable avoir un projet et amener des gens à y adhérer. Les personnes intéressées peuvent donc, pour soutenir le projet, contribuer à une levée de fonds soit à titre gratuit (un don ou donation crowdfunding) ou moyennant contrepartie (récompense, prêt ou credit crowdfunding, investissement en capital ou equity crowdfunding, co-investissement) (Source: Wikipédia). Le plus célèbre exemple de crowdfunding est la dernière campagne de Barack Obama aux USA financée par le grand public à hauteur de 150 Millions de dollars (Source: KissKissBankBank).

Ce mode de financement très en vogue en Europe et aux Amériques n’avait jusque là pas réellement été adapté aux pays africains. Des sites comme Itsaboutmyafrica se font progressivement un nom dans le domaine crowdfunding en Afrique mais aucun model n’a encore pu être entièrement adopté et en particulier dans les pays de la zone CFA.

Le crowdfunding à l’ivoirienne avec O collecte

Il y a quelques jours j’ai découvert un produit d’Orange CI, O collecte, qui est une plateforme de financement participatif utilisant le service de mobile banking du même opérateur, Orange Money.

O collecte vous permet de rassembler des fonds pour un mariage, un soutien à un malade, une naissance, une cotisation, un évènement religieux ou une association. L’idée d’associer des évènements qui nécessitent très souvent en Afrique des levées de fonds est à mon sens une innovation en Côte d’Ivoire et même en Afrique.

Pour prétendre vouloir créer une collecte, l’utilisateur doit obligatoirement avoir un numéro Orange et un compte Orange Money. Il doit ensuite se rendre sur collecte.orange.com sur internet ou composer le #144*8# sur son mobile, suivre les instructions indiquées et mentionner toutes les infos relatives à la collecte (objectif financier, deadline, but, cause, nom, logo, etc.). Un autre plus avec O collecte, est qu’il est possible de partager la collecte par SMS, email, ou encore sur les réseaux sociaux. Les donations peuvent être également faites en ligne ou sur mobile, et si vous le souhaitez de manière anonyme.

 

Le lancement de O collecte s’est fait le jeudi 10 septembre 2015 à Abidjan. Ce service est très prometteur et, je le pense, s’étendra dans toute la sous région dans les mois à venir. J’espère fortement qu’il permettra non seulement de résoudre le problème de collecte de fonds mais aussi de financer et de soutenir des projets de jeunes entrepreneurs ivoiriens et africains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *