L’influenceur de MAISON INFLUENCE

Cette semaine nous faisons un tour dans le domaine de la mode. Eh oui, il existe aussi des entrepreneurs dans ce secteur et l’heureuse élue est MAISON INFLUENCE. Cette jeune startup basée à Paris n’a pas encore fini pas de faire parler d’elle.

Derrière la MAISON, un architecte: Djoman DABAH. Ce jeune ivoirien, ancien enfant de troupe, plein de talent et amoureux de la mode a bien voulu recevoir Technokrate et a accepté de nous accorder une interview. Voici l’influenceur de MAISON INFLUENCE en quelques questions.

Que proposes-tu ?
MAISON INFLUENCE est une marque de High Streetwear comme j’aime bien le dire. Je propose des vêtements du quotidien revisités: des tee-shirts, des pulls et des chemises. L’offre sera bientôt beaucoup plus élargie.

Comment as-tu eu l’idée ? 
A l’époque avec un ami au lycée, nous avions l’idée de lancer une ligne de vêtements. C’était un rêve. Ce n’est qu’en décembre dernier que j’ai décidé de joindre l’acte à la parole. J’ai donc lancé avec mon équipe la marque Maison Influence.

Pourquoi la mode ? Qu’est ce qui t’as convaincu de te lancer ?
Je me suis lancé dans ce domaine parce j’aime la mode, je fais ce que j’aime. Je postais par le passé des croquis de mes créations sur la toile et je recevais des encouragements et des messages de soutien de personnes qui appréciaient ce que je faisais. J’ai par ailleurs bossé avec quelques personnes dans le domaine et quand mes idées n’étaient plus entendues par ces personnes je me suis dit: “Djo, c’est à ton tour de jouer”.

Quelles personnes t’inspirent dans le domaine de la mode ?
Dans le domaine de la mode, je dirais Christian Audigier, je suis fasciné par toutes ces personnes qui partent de rien et atteignent leur but.

As-tu rencontré des difficultés ? Qu’est ce qui t’as permis de les surmonter ?
Nous ne pouvons jamais savoir si nous sommes au bout de nos peines. Au lancement j’étais hésitant j’avais peur que le projet n’accroche pas même si j’étais sûr de mon coup. La seconde difficulté a été de faire la promotion de la marque. Je pense qu’il s’agit de l’étape la plus difficile. Ces deux phrases que je me répétais sans cesse m’ont permises de surmonter ces difficultés. La première est Le plus grand échec c’est de se dire qu’on est pas capable” et la seconde phrase c’est “Quand on aime quelque chose on y arrive toujours”.

Depuis combien de temps as-tu commencé ce projet ?
Nous sommes encore jeune, le projet a débuté depuis maintenant 10 mois.

 

Parles-nous un peu de ton cursus scolaire ?
J’ai étudié à l’EMPT, l’Ecole Militaire Préparatoire Technique de Bingerville (Côte d’Ivoire) où j’ai obtenu mon baccalauréat (ndlr: les anciens pensionnaires des écoles militaires sont appelés anciens enfants de troupe ou AET). J’ai ensuite après mon année préparatoire à l’Institut Polytechnique Galilée d’Epinay-Villetaneuse (France) commencé à suivre un peu plus ma passion. J’ai donc suivi une formation de concepteur de produits industriels et de design.

Qui sont vos principaux concurrents en France ?
Il y a comme moi plusieurs personnes qui se lancent dans ce secteur en France et je pense qu’ils constituent tous une concurrence.

Qu’est ce qui différencie les produits de MAISON INFLUENCE des autres produits de la concurrence ?
La différence entre MAISON INFLUENCE et la concurrence se situe au niveau de l’originalité des créations et de la qualité. Il y existe en chaque création et visuel un travail de recherche mais c’est une question à laquelle j’aimerais laisser le public répondre.

Où vois-tu MAISON INFLUENCE dans un an ?
Pour l’instant je prends du plaisir à créer. Je ne me pose pas trop de questions. Mais à long terme j’imagine la MAISON INFLUENCE de plus en plus présente dans le code vestimentaire de la jeunesse branchée. J’espère aussi posséder un atelier avec plusieurs jeunes de talents différents.

Quel message as-tu pour les jeunes ivoiriens qui souhaitent se lancer comme toi dans le domaine de la mode ?
Je ne peux que les encourager et leur dire de toujours croire en ce qu’ils font. Le milieu de la mode n’est certes pas facile mais comme j’aime le répéter il y a de la place pour tout le monde. Le meilleur soutien qu’on puisse avoir après Dieu est le soutien personnel. Il faut sans cesse s’encourager et se persuader de pouvoir y arriver.

Bon à savoir…

MAISON INFLUENCE a été fondée par Nicaise DABAH. La startup a été lancée le 1er décembre 2014 et compte à ce jour 5 employés. La seconde collection de la maison sera disponible très bientôt. Alors, qu’attendez-vous pour #influencer ?

Références Réseaux sociaux & Email
Facebook : Maison Influence
Instagram : @Maison_Influence
Email : maisoninfluence@gmail.com

7 commentaires sur “L’influenceur de MAISON INFLUENCE”

  1. Moi, l’amoureuse des jeunes qui bougent, je me lève de mon siège pour applaudir à tout rompre la témérité de notre invité du jour! Félicitation Nicaise (ou Djoman??) Dabah! Je vous souhaite plein succès!
    Bravo @guy-silvere pour cet article encourageant.
    Euhh, une question, pourquoi les noms de villes françaises sont si kilométriques?? Pfff, Galilée d’Epinay-Villetaneuse, arrgh, je m’étrangle mdrrr, (juste pour rire).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *