[Excel] Les fondamentaux

Connaître les fondamentaux avant d’utiliser un programme est une nécessité, c’est un passage obligé. Tous les autres tutoriels qui seront publiés seront d’une manière ou d’une autre liés à tous les points qui seront énoncés dans cet article. Excel est un programme en apparence complexe mais devient très simple quand les bases sont acquises. Et ce qui est encore sympa c’est qu’il vous est possible (avec un peu de volonté et de recherches) d’avoir un niveau acceptable si vous avez le B.A-BA au bout des doigts.

Alors sans perdre de temps je vous donnerais le sommaire de ce billet. Je commencerais par vous présenter l’interface du programme (menus, onglets, cellules, feuilles, etc) et nous terminerons sur les calculs de base.

 

L’interface d’Excel

Pour moi l’interface d’Excel peut être divisée en 4 grandes parties : le menu principal, le ruban, la zone de formule, les cellules et les feuilles.

Le menu principal

Il comprend les principales options du logiciel. Vous devez vous y rendre pour ouvrir/enregistrer un fichier ou changer les paramètres linguistiques par exemple.

 

Le ruban

Il permet de naviguer parmi des options associées au travail que vous effectuez dans Excel, au contenu de votre fichier Excel. Par exemple, les options de mise en forme (police de caractères, taille de police, couleur, etc), de calculs (formules), d’analyse ou de graphiques.

 

La zone de formule

Elle permet d’écrire les formules qui seront utilisées dans notre fichier. A la gauche de ce champ, nous avons la zone de nommage des cellules.

 

Les cellules

Ce sont ces petites cases sans le fichier Excel. C’est à l’intérieur de ces cases que vous insérerez vos données (textes, chiffres, dates, heures, etc) et vos formules pour les calculs. Les cellules sont identifiées par des noms de colonnes (en lettres) et des noms de lignes (en chiffres).

 

Les feuilles

Elles sont de petits onglets situés sur la barre d’état juste en dessous des cellules. Ce sont comme des pages dans un livre : un fichier Excel peut contenir une multitude de feuilles et ces feuilles peuvent communiquer entre elles. Entendez juste par-là que vous pouvez utiliser des données de la feuille 1 sur la feuille 2 et vice versa.

 

Les calculs de base

Les formules sont à Excel ce qu’est l’image à la télévision. Bon oui j’avoue, je manquais d’inspiration lorsque je rédigeais cet article. J’ai eu une journée plutôt sympa mais je manque de sommeil et je dois me lever tôt demain pour le boulot. Bref… Ne m’en voulez pas.

Alors pour revenir à nos affaires, les formules sont le ciment de tout ce que vous ferez dans Excel. Vous le comprendrez au fur et à mesure. Pour l’instant, nous verrons comment effectuer des calculs de base sans Excel.

Syntaxe d’une formule

On entre toujours une formule dans la zone de formule ou dans la cellule où vous voulez obtenir votre résultat.

Pour entrer une formule, il est impératif de toujours commencer par le signe égal (=). Puis vous pouvez entrer votre opération.

  • Par exemple en C2 saisissez : = 6+5 … puis la touche « Entrer »
  • En E3 saisissez : =C3+D3 … puis la touche « Entrer »
  • En E4 saisissez : =C4-D4 … puis la touche « Entrer »
  • En E5 saisissez : =C5*D5 … puis la touche « Entrer »
  • En E7 saisissez : =SOMME(C7:D7) … puis la touche « Entrer »

 

Comme vous pourrez le constater les opérateurs communs peuvent être utilisés dans Excel : + pour l’addition, – pour la soustraction, * pour la multiplication et / pour la division.

Vous pourrez utiliser le symbole ^ pour les puissances (par exemple 2^2 pour écrire 22). Une autre information importante est que comme en mathématiques, les règles de priorité sont respectées dans Excel.

Je pense qu’on a fait le tour pour les bases. Ouvrez Excel et exercez-vous à faire des opérations simples. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les mettre en commentaires ou à nous écrire sur Facebook et Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *